Souci [Calendula officinalis L.]  Annuel      famille : Composées   


C'est quoi ? : Fleur décorative et  médicinale

 Aspect : grandes fleurs jaunes ou oranges sur de longues tiges touffues à feuilles alongées.

Cuisine : Les pétales (ligules) sont consommés en cuisine, pour leur qualités nutritives, mais aussi pour la coloration des aliments (même couleur que le safran).
On trouve dans le commerce du "thé aux pétales de Calendula"

Santé : Utilisé notamment sous forme d'infusion ou de compresses, le souci a de très nombreuses propriétés (usage interne ou externe) grace à ses précieux composants : caroténoïdes, flavonoïdes, saponine, résine, huile essentielle, principe amer, stérol, traces d'acide salicylique...
Le souci serait bon contre les candidoses, les ammygdalites, cancers de l'
utérus et du sein, les irritations de la peau, engelures, piqures d'insectes, brûlures, et autres verrues et durillons (pour faire disparaître ces deux derniers, on applique la tige broyée du souci sur la peau )

Jardin : Les soucis ne m'en n'ont causé aucun...!  Leur culture est aussi simple que celle de leurs cousines les Tagetes, à condition de leur donner une exposition suffisamment ensolleillée, sinon la plante à tendance à ramper pour rechercher quelques trous de lumière. 
Semer en place au printemps quand la terre est réchauffée. 
Penser à supprimer les fleurs fanées pour stimuler la suite de la floraison juqu'aux gelées.
Tout comme les
Tagetes, il est recommandé d'associer les Soucis aux plantes potagères pour une meilleure production de légumes.

Particularités : Les fleurs de souci s'ouvrent dès l'arrivée de la chaleur (au lever du soleil), et se referme avec l'arrivée de la fraîcheur (au coucher du soleil ou a l'arrivée des nuages et de la pluie).

Attention : toutes les plantes peuvent provoquer des allergies, en fonction de la sensibilité de chacun !